Posts Tagged ‘3G

24
Jan
13

The modernization of health care

The public sector has been notoriously slow in adopting new technologies for administering health care. Only recently have we started hearing about patient electronic health records and iPads being used by doctors and nurses in hospitals.

As much as this is regretful, it also represents a huge opportunity. Much in the same way the third world has adopted wireless technologies to replace its nonexistent telecommunications infrastructure, the public sector could adopt mobile health technologies to replace legacy systems that sometimes date back to the previous century.

The tech community has been quick to recognize this opportunity and has been quietly developing mobile health technologies for both public and private use.

According to AlliedHealthWorld.com, there are currently about 40,000 mobile health apps available for tablets and smartphones, and over 500 health projects worldwide that have a mobile thrust. This organization suggests that mobile apps can cut 25% of elderly care costs, reduce maternal and pre-natal mortality by 30%, reduce data collection costs by 24% reach two times more rural patients per doctor. Mobile apps are also great at providing health information (edu-tainment) and motivational games using positive reinforcement (gamification).

If you use diet or exercise apps such as Calorie Counter or Pocket Yoga, you may already be experiencing mobile health benefits without even realizing it. At least 30% of smartphone users are expected to use wellness apps by 2015.

If you have a great idea for a mobile health application, let us help you put it into action!

Cheers,
Daniel St-Pierre

Share Via : AddThis

21
Avr
11

Géolocalisation = Big Brother

Ce matin, j’entends des gens crier au scandale, car Apple peut suivre à la trace les utilisateurs de iPhone et iPad… OMG!

Pourtant si vous y réfléchissez deux minutes, ce n’est que normal et personne ne devrait en être surpris. Comment voulez-vous qu’ils vous offrent des services géolocalisés s’ils ne connaissent pas votre emplacement?! Réfléchissez-y quelques minutes et vous réaliserez que c’est probablement la même chose pour les autres systèmes d’opération téléphonique (Google, Blackberry, Windows Phone 7, etc.), tout comme pour le système « OnStar » ou autres du même type.

Nous sommes rendus dans une société où les gens exigent un service ultra personnalisé, mais du même coup refusent que vous sachiez quoi que ce soit sur eux : leurs habitudes, leurs déplacements, leurs préférences, etc. Quelle ironie! Réveillez-vous et décidez ce que vous voulez, et surtout S.V.P. arrêtez de faire des scandales là où il n’y en a pas.

Share Via : AddThis

20
Avr
11

Apple livre la version 4.3.2 de son système d’exploitation mobile iOS

Apple a mis en ligne iOS 4.3.2, dernière évolution de son système d’exploitation destiné à ses terminaux mobiles come l’iPhone, l’iPad et l’iPod Touch.

iOS 4.3.2 s’impose comme un simple mise à jour. Elle corrige certains problèmes sur FaceTime, l’application d’appels vidéo de la firme, ainsi que la connectivité 3G de l’iPad parfois difficile hors des Etats-Unis.

Cette nouvelle version concerne l’iPhone 4, l’iPhone 3G, l’iPad 1 et 2 et les iPod Touch de troisième et quatrième générations. La mise à jour peut se faire de façon automatique en se connectant à iTunes.

Share Via : AddThis

19
Avr
11

Les téléphones intelligents, gadgets indispensables ou forme d’esclavage moderne?

En France, près de 10 millions de personnes sont équipées d’un téléphone intelligent, une innovation technologique et ludique qui peut aussi laisser un arrière-goût amer à certains salariés rendus corvéables à merci par ce «cadeau» de leur employeur.

Il n’est pas de bon ton de critiquer le précieux «joujou» (iPhone, Blackberry, Android, etc.) fourni par le patron. Une avocate travaillant à Paris pour un grand cabinet anglo-saxon, indique ainsi sous le couvert de l’anonymat que dans sa profession, «le téléphone intelligent est quasi obligatoire» et «fait généralement partie d’un ensemble d’objets offerts lors d’une nouvelle entrée en fonction».

Selon elle, avec cet outil, les avocats sont «tenus de répondre à toute heure du jour et de la nuit», et «il est de plus en plus difficile de déconnecter» y compris le soir et le week-end.

Nicole Turbé-Suetens, experte en télétravail du réseau Distance expert, indique que «des salariés commencent sérieusement à songer» à exiger le paiement des heures supplémentaires liées aux téléphones intelligents.

Des actions ont été lancées aux États-Unis, mais pas en France, où il n’y a pas de jurisprudence pour l’heure.

Selon elle, les smartphones sont «une arme à double tranchant», offrant à la fois «liberté car c’est un formidable outil de mobilité», et «dépendance car du fait que les collègues, et surtout le directeur, savent que le possesseur d’un téléphone intelligent peut « travailler » sur son téléphone, ils peuvent céder à la facilité d’en abuser».

Pour Mme Turbé-Suetens, «les dérives atteignent un niveau d’alerte car la vie privée n’est plus respectée dans bien des cas».

Thierry Venin, chercheur au CNRS qui s’apprête à soutenir une thèse sur le lien entre les technologies de l’information et de la communication (TIC) et le stress au travail, estime qu’«il y a encore un marqueur social de gratification de recevoir un truc un peu à la mode».

En même temps, dit-il, les cadres, même s’ils sont «très ambivalents», les téléphones intelligents étant «très addictifs», font clairement le lien entre téléphones intelligents et stress.

La CFE-CGC a effectué une enquête en novembre 2010 via Opinonway montrant que 28% des cadres disposent d’un téléphone intelligent.

Si 70% d’entre eux disent bénéficier d’un droit à la déconnexion lorsqu’ils sont en congé, le chiffre passe à 64% en week-end et 58% en soirée.

Aussi, le syndicat a réclamé l’édition de chartes sur l’usage de ces outils numériques et le paiement des heures supplémentaires.

M. Venin évoque «un bogue sociétal». Selon lui «avec autant de machines, on devrait tous avoir les doigts de pieds en éventail et jamais on n’a entendu autant de gens se plaindre d’être débordés».

Pour le chercheur, il «semble énorme que le lien ne soit pas fait entre le stress et les TIC, puisque ça a complètement modifié nos façons de travailler».

France Télécom a été la première entreprise à clairement établir ce lien.

Un accord conclu en mars 2010 stipule ainsi qu’afin de prévenir «l’usage de la messagerie professionnelle, le soir, le week-end et pendant les congés, il est rappelé qu’il n’y a pas d’obligation à répondre pendant ces périodes».

M. Venin pointe «une inféodation de l’homme à l’outil» et espère que l’avenir va permettre de retrouver « un peu plus de sagesse», même s’il pense qu’«on peut encore faire pire».
Parmi les vices cachés du téléphone intelligent, le chercheur pointe aussi le fait qu’ils peuvent «être détournés par certains employeurs qui en font une « laisse électronique »», utilisant la fonction GPS pour traquer leurs salariés.

«Cela touche déjà depuis quelques années les chauffeurs-livreurs et autres VRP « tracés » à la seconde près par leur entreprise», met-il en garde

Share Via : AddThis

05
Oct
10

La téléphonie 3G multipliée par dix en quatre ans

Le nombre d’abonnements à la téléphonie mobile à large bande (3G) a été presque multiplié par dix en quatre ans, dépassant même la large bande fixe, a indiqué mercredi l’Union internationale des télécommunications (UIT).

«Début 2010, on comptait 667 millions d’abonnements au large bande mobile (3G) dans le monde – contre 73 millions quatre ans auparavant», explique dans un document l’agence onusienne chargée des questions relatives aux technologies de l’information et de la communication.

Elle estime également que ce chiffre devrait dépasser les 900 millions avant la fin de l’année 2010.

L’UIT indique également que début 2010, on comptait 479 millions d’abonnements pour la large bande fixe dans le monde (soit un taux de pénétration de 22,6%) – contre 216 millions quatre ans auparavant.
En outre, la part des pays en développement dans le nombre d’abonnements au large bande a progressé, selon l’UIT. Début 2010, ces pays représentaient 42% du nombre total d’abonnements au large bande fixe (contre 33% quatre ans plus tôt) et 26% du nombre total d’abonnements au large bande mobile (contre 22% quatre ans plus tôt).

«Malgré ces taux de croissance prometteurs, les niveaux de pénétration dans les pays en développement demeurent faibles: 3,6% pour le large bande fixe et 3,1% pour le large bande mobile», souligne l’UIT.

L’organisation espère que la moitié au moins de la population mondiale ait accès à la téléphonie mobile à large bande d’ici à 2015

Share Via : AddThis

07
Juin
10

Les revenus de pub mobile grimpent de 347% au Canada

Les revenus de la publicité mobile au Canada ont atteint 11,9 millions de dollars en 2008, une hausse de 347% par rapport aux chiffres de 2007, selon ce qu’a révélé mercredi le Bureau de la publicité interactive du Canada.

L’organisme prédit également qu’en 2009, les revenus de la publicité mobile au Canada devraient de nouveau croître de plus de 50% et atteindre un montant estimatif de 18 millions.

Les dix principaux joueurs de la publicité mobile qui ont participé à cette enquête ont généré 79% des revenus nets totaux de la publicité mobile en 2008.

Le contenu mobile et la publicité mobile (affichage/commandites) ont été les principaux moteurs de cette augmentation. Ils ont connu des taux de croissance de plus de 2000% en 2008, ce qui les a propulsés à la première et deuxième place, avec des revenus de 5,1 et 3,3 millions respectivement pour chaque véhicule.

Messagerie mobile (SMS), le véhicule de publicité mobile dominant en 2006-2007, occupe maintenant la troisième place, même si les revenus pour ce véhicule ont augmenté de 54%, pour atteindre 3,2 millions en 2008.

Presque tous les revenus (98%) de la publicité mobile au Canada ont été générés par ces trois véhicules en 2008.

Toutes les formes de publicité mobile connaissent une croissance rapide année après année, à l’exception de la recherche mobile qui était encore pratiquement inexistante en 2008.

Les campagnes de télécommunications comptaient pour plus de la moitié (52%) de tous les revenus de publicité mobile déclarés au Canada. Les deux plus grandes catégories de publicité suivantes ont été les Produits emballés (15%) et le secteur de l’Automobile.

Les catégories Médias/divertissement, Détail et Technologie étaient toutes dans un intervalle de 5 à 6%, tandis que les catégories Financier et Loisirs comptaient chacune pour 2% des revenus de la publicité mobile.

Share Via : AddThis

21
Mai
10

Les téléphones cellulaires en hausse de 17%

Nokia reste le leader incontesté des constructeurs de téléphones mobiles et de smartphones avec 35% de parts de marché pour 110 millions d’unités vendues.

Au premier trimestre 2010, les ventes mondiales de téléphones mobiles ont augmenté de 17%, par rapport à la même période un an plus tôt.

Selon les chiffres publiés par l’analyste Gartner le 19 mai, les ventes de smartphones ont progressé à elles seules de 48,7% pour atteindre 54,3 millions d’unités vendues.

Nokia reste le leader incontesté des constructeurs de téléphones mobiles et de smartphones avec 35% de parts de marché pour 110 millions d’unités vendues.

Suivent Samsung (64,89 millions) et LG (27,19 millions). Gartner note l’entrée dans le top 5 de Research In Motion (RIM), fabricant des BlackBerry, qui a vendu 10,5 millions d’appareils et représente désormais 3,4% de part de marché.

Quant à Apple, en une année, sa part de marché a quasiment doublé, passant de 1,5% au premier trimestre 2009 contre 2,7% en ce début d’année.

En ce qui concerne le marché spécifique des smartphones, le système Symbian de Nokia est en tête des ventes, avec 24,06 millions. Le système perd toutefois des parts de marché, passant de 48,8% en 2009 contre 44,3% cette année.

La plus forte progression est à mettre au crédit du système Android, qui passe en un an de 1,6% à 9,6% de part de marché, pour 5,21 millions d’unités vendues. Apple, avec sa plateforme iPhone, s’en sort bien avec 8,35 millions de smartphones vendus et une part de marché atteignant 15,4%, contre 10,5% au premier trimestre 2009.

Est à noter la forte baisse des smartphones fonctionnant sous plateforme Microsoft Windows Mobile. Au premier trimestre 2009, ce système représentait 10,2% de part de marché, contre 6,8 actuellement.

Source : RelaxNews

Share Via : AddThis




Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 724 autres abonnés

Follow Us

                   

Didjet : Calendar

août 2017
L M M J V S D
« Mai    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Didjet : Tweets

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.