Posts Tagged ‘strategy

09
Mai
13

73pc of users want to interact with loyalty programs via their mobile devices

Mobile offers an important and growing channel for loyalty marketers, with 73 percent of smartphone users interested in interacting with loyalty programs through their mobile device, according to a new report from Maritz Loyalty Marketing. read more

Source : Mobile Marketer

Share Via : AddThis

Publicités
24
Jan
13

The modernization of health care

The public sector has been notoriously slow in adopting new technologies for administering health care. Only recently have we started hearing about patient electronic health records and iPads being used by doctors and nurses in hospitals.

As much as this is regretful, it also represents a huge opportunity. Much in the same way the third world has adopted wireless technologies to replace its nonexistent telecommunications infrastructure, the public sector could adopt mobile health technologies to replace legacy systems that sometimes date back to the previous century.

The tech community has been quick to recognize this opportunity and has been quietly developing mobile health technologies for both public and private use.

According to AlliedHealthWorld.com, there are currently about 40,000 mobile health apps available for tablets and smartphones, and over 500 health projects worldwide that have a mobile thrust. This organization suggests that mobile apps can cut 25% of elderly care costs, reduce maternal and pre-natal mortality by 30%, reduce data collection costs by 24% reach two times more rural patients per doctor. Mobile apps are also great at providing health information (edu-tainment) and motivational games using positive reinforcement (gamification).

If you use diet or exercise apps such as Calorie Counter or Pocket Yoga, you may already be experiencing mobile health benefits without even realizing it. At least 30% of smartphone users are expected to use wellness apps by 2015.

If you have a great idea for a mobile health application, let us help you put it into action!

Cheers,
Daniel St-Pierre

Share Via : AddThis

15
Jan
13

The future of gamification and how it can be used in your mobile strategy

Gamification is defined by Wikipedia as « the use of game-thinking and game mechanics in non-game contexts in order to engage users and solve problems. »

Anybody who plays video games is familiar with this approach. Reward points are accumulated until they can be redeemed for reaching a new level, badges, prizes, virtual currency, etc.

Today, gamification is used in many applications such as building engagement and customer loyalty. Foursquare, a location-based mobile app, is popular among retailers by rewarding customers who check in at a store’s physical location. Foursquare users who check in the most often receive a ‘Mayor’ badge or other special promotions specifically for them.

Big brands such as Best Buy and Pepsi have used gamification to reward customers during the Super Bowl. Kraft Foods and P&G reward customers who play mobile games with gift cards and free samples.

But gamification is not limited to consumer goods or retail. There are health-related gamification apps which encourage good habits like exercising.
In Fitocracy, users gain points by working out, participating in group challenges and achieving fitness milestones.

In fact, gamification can be applied to many settings, such as learning (known as edutainment), employee training, human resources, project management, call centres, sustainability, market surveys, etc.

As most of these gamification apps are used on smartphones or tablets, the connection to mobile marketing is undeniable. Talk to one of our Didjet experts about starting off 2013 with your own gamification app.

Cheers,
Daniel St-Pierre

Share Via : AddThis

18
Déc
12

Qu’est-ce que le « Responsive web design » ou « site web adaptatif »


Avec la multiplication des terminaux utilisés pour naviguer sur internet, les entreprises sont confrontées à mettre en ligne différentes versions de leur site web pour adapter leur contenu sur les différents terminaux.

Une nouvelle technologie s’imposait pour la conception des sites web : Le « responsive web design » ou « site web adaptatif ».

Les sites web adaptatifs reposent sur trois éléments de bases :

  1. CSS3 media queries permet à la page d’utiliser des règles CSS différentes en fonction des caractéristiques du terminal de consultation. Il s’agit des règles appliquées en fonction de la largeur du terminal. Ces différentes largeurs sont appelées « points de rupture » et correspondent à un besoin de modifier la mise en page à partir d’un certain seuil critique pour faciliter la navigation et la lecture du contenu.
  2. Le concept de grille fluide consiste en un dimensionnement relatif des différents blocs de la page. Les unités relatives comme les pourcentages sont assez adaptées pour cela, beaucoup plus que les unités absolues comme les pixels ou les points.
  3. Les images ayant un besoin de flexibilité sont également redimensionnées en une unité relative, afin de prévenir un éventuel débordement du contenu en dehors de son élément conteneur.

De cette façon, l’utilisateur peut ainsi consulter le même site web à travers une multitude d’appareils (moniteurs d’ordinateur, smartphones, tablettes, TV, etc.). Tout ceci facilite la gestion du contenu et la mise à jour du site internet de l’entreprise.

Le site internet du Boston Globe intègre parfaitement les trois éléments clefs du site web adaptatif. Voici un exemple en image du résultat multi terminaux.

Évidemment, pour ceux qui ont un site internet récent, un investissement de plusieurs milliers de dollars pour refaire un site web adaptatif n’est pas souhaité par le département de communication / marketing. La solution en attendant est la mise en place d’un site internet mobile parallèle au site web principal. Par contre, il est possible d’utiliser le même gestionnaire de contenu pour l’ajout de contenu et la mise à jour du site. Il faudra quand même faire l’opération deux fois, c’est-à-dire sur le site principal et le site web mobile.

Cette façon de faire n’est pas une tendance, mais bien une adaptation aux nouvelles façons de naviguer sur internet. N’oubliez pas, nous sommes maintenant passés au web 3.0.

Contactez-nous dès maintenant pour votre nouveau site internet ou pour une version mobile de votre site actuel.

Cordalement,
Michel Dufresne
Ass. Didjet « L’expert stratège mobile / social / web »
Référence : Wikipédia

Share Via : AddThis

08
Mar
12

American Family Insurance’s mobile ads raise awareness with tech-savvy consumers

American Family Insurance has launched a new mobile advertising campaign targeting tech-savvy young adults who are looking for insurance.

American Family Insurance indentified mobile as a key medium for engaging in-market consumers who are thinking about insurance and actively pursuing a quote using their mobile devices. The mobile campaign includes in-app interstitial ads and mobile Web advertising through the Mojiva network. for more info

Share Via : AddThis

29
Nov
11

Disney Characters Get Augmented in Times Square

Encore un bel exemple de réalité augmenter.

15
Juin
10

Google s’affirme en publicité mobile

Google vient «juste de commencer» à affirmer sa présence en matière de recherche et de vente en ligne pour faire compétition dans le marché surchauffé – bien qu’encore infantile –, de la publicité mobile, selon un dirigeant de la compagnie, soit quelques semaines à peine avant qu’Apple ne lance sa plateforme publicitaire mobile concurrente.

«Vous pourrez bientôt constater l’agilité de Google dans la mise sur pied de son entreprise mobile, a déclaré Eileen Naughton, directrice des opérations et des ventes média aux États-Unis chez Google. C’est réellement une priorité stratégique pour nous.»

La publicité sur les appareils mobiles est le segment publicitaire qui connaît la croissance la plus rapide en Amérique du Nord. Grâce à la géo-technologie qui permet d’ajuster les publicités selon le lieu exact où se trouve l’utilisateur de l’appareil, c’est rapidement devenu le meilleur moyen pour cibler les consommateurs en mouvement.

Le marché des annonces mobiles aux États-Unis pourrait atteindre 253 M$ cette année, alors que les revenus des recherches d’annonces publicitaires mobiles devraient s’élever à 321 M$, selon un rapport de J.P. Morgan publié cette semaine.

Avec en gros 172 téléphones intelligents livrés l’an dernier seulement, Google, Apple et même Research In Motion se disputent maintenant des parts de marché dans ce secteur.

L’achat par Google d’AdMob – une firme spécialisée dans la publicité sur les applications des téléphones intelligents – pour un montant de 750 M$ le mois dernier, place la compagnie en concurrence directe avec iAd d’Apple.

Google croit que la vaste majorité des clients existants d’AdMob vont rester fidèles à la compagnie durant la transition. «Nous venons juste de commencer le processus d’intégration, alors c’est encore très tôt pour nous, a indiqué Mme Naughton. Mais nous sommes très, très optimistes à cet égard.»

L’ancienne présidente du magazine Time était à Toronto dans le cadre de la série de conférences sur les réalisations extraordinaires, organisée par l’Institut des agences de communication et Ad Women de Toronto.

Plus tôt cette semaine, à la conférence des promoteurs d’Apple tenue à San Francisco, le PDG de la compagnie, Steve Jobs, s’est vanté du fait que les annonceurs s’étaient déjà engagés à acheter pour 60 millions $ de services sur iAd. Apple fait la promotion de sa plateforme – qui sera lancée le 1er juillet – depuis deux mois. La compagnie est entrée dans le marché de la publicité mobile en janvier, en se portant acquéreur des promoteurs Quattro Wireless.

La future guerre publicitaire mobile est toutefois déjà dans une impasse, Google et Apple ayant chacun les pieds fermement ancrés dans un pan du marché. Comme le souligne Mme Naughton, «la meilleure occasion naturelle» pour Google se trouve dans la recherche de publicités mobiles, dont il est incontestablement le chef de file mondial.

Au cours des deux dernières années, le volume de recherches mobiles sur Google a plus que quintuplé. Et durant le premier trimestre 2010, les téléphones intelligents pleinement fonctionnels comme le iPhone, les modèles sous Android et le Palm Pre ont utilisé 62% fois de plus le moteur de recherche de Google qu’ils ne l’avaient fait au cours des trois mois précédents.

Entretemps, Apple tente de demeurer à l’avant-garde en matière d’affichage d’annonces intégrées aux appareils, vu que certaines des applications les plus populaires sont conçues spécifiquement pour les iPad et les iPhone.

Il faudra voir si RIM entrera également dans la course, puisque le BlackBerry est encore le téléphone intelligent le plus en vogue, avec 42% des parts de marché aux États-Unis.

Mais lorsqu’on parle d’applications, il ne faut pas oublier Google, a ajouté Mme Naughton. Android, le système d’exploitation mobile de la compagnie, offre en gros sur le marché 25 combinés téléphoniques.
«Nous allons bel et bien faire concurrence dans tous les segments de la publicité mobile parce que nous sommes en mesure de le faire et que c’est notre secteur d’activité, a soutenu Mme Naughton. L’objectif de Google est de rejoindre les usagers au moment opportun avec des publicités pertinentes – et c’est ce que nous faisons.»

Source : Stefania Moretti

Share Via : AddThis




Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 724 autres abonnés

Follow Us

                   

Didjet : Calendar

octobre 2017
L M M J V S D
« Mai    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Didjet : Tweets

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.