Archive for the 'RIM' Category



12
Oct
10

Le marché mondial des téléphones intelligents en plein essor

Le cabinet de recherches marketing IDC prévoit des ventes mondiales de téléphones intelligents qui se chiffreront autour de 269,6 millions d’unités pour l’année 2010, soit une augmentation de 55,4% des ventes par rapport aux chiffres de 2009, qui s’élèvent à 173,5 millions d’unités.

Le marché mondial des téléphones intelligents est en plein essor depuis les douze derniers mois, et la demande pour ces appareils mobiles tout-en-un est beaucoup plus forte que ne le laissaient présager les estimations initiales, selon un communiqué d’IDC (International Data Corporation) du 7 septembre.

«Le téléphone intelligent est le catalyseur qui explique le regain d’énergie du marché mondial des téléphones cette année», explique Kevin Restivo, analyste senior des recherches de l’équipe Worldwide Quarterly Mobile Phone Tracker d’IDC.

La demande pour ce type de téléphones convergents devrait continuer de croître au moment où les consommateurs mettent les mains sur les nouveaux appareils à la mode, comme le BlackBerry Torch, l’EVO 4G et l’iPhone 4, pendant la deuxième moitié de cette année.

«L’arrivée de nouveaux produits et la frénésie d’achats de cellulaires prévue pour la seconde moitié de l’année poussera le marché bien au-delà des prévisions initiales», explique Restivo.
Les cinq systèmes d’exploitation pour téléphones les plus utilisés continueront de se battre pour des parts de marché au cours des quatre prochaines années, selon IDC.

«Des leaders de longue date dans le domaine des systèmes d’exploitation pour téléphones intelligents, comme BlackBerry, Symbian et Windows Mobile sont sur le point de sortir (ou ont déjà sorti) les versions mises à jour de leurs systèmes d’exploitation, afin d’entrer en concurrence avec les nouveaux venus, Android et l’iOS», ajoute Ramon Llamas, analyste senior des recherches de l’équipe Mobile Devices Technology and Trends d’IDC.

Le système d’exploitation Symbian OS de Nokia doit rester au sommet de la chaîne alimentaire des téléphones en 2014, selon les prévisions, avec 32,9% de parts de marché (une baisse de 18% par rapport à son taux de parts de marchés actuel, qui est de 40,1%). Cependant, tous les regards seront rivés sur le système d’exploitation de Google, Android, qui doit grimper de 8 points d’ici-là, pour passer de 16,3% en 2010 à 24,6% de parts de marché en 2014, selon les prévisions.

IDC prévoit que le système d’exploitation du BlackBerry (de la marque RIM) perdra des parts de marché pour atteindre 17,3% de parts de marché en 2014, que l’iOS d’Apple verra ses parts de marché diminuer par rapport à ses concurrents pour atteindre 10,9%, et que Windows Mobile gagnera des parts de marché, pour atteindre 9,8% d’ici 2014

Share Via : AddThis

30
Sep
10

Le PlayBook en huit points…

RIM a dévoilé la tablette numérique BlackBerry PlayBook, un appareil qui rivalise d’audace avec l’iPad, d’Apple, et qui la précède d’ailleurs dans plusieurs aspects. Du multitâche à la conversation vidéo, voici sa fiche technique en huit points.

7 pouces, haute résolution
Le BlackBerry Torch en a déçu plusieurs simplement de par sa faible résolution graphique. La tablette PlayBook fait mieux, avec un écran tactile de 7 pouces de diagonale, d’une résolution de 1024 x 600 pixels. L’appareil est aussi doté d’un port MicroUSB et d’une connexion WiFi 802.11n.

Conversation vidéo
Un capteur vidéo logé à l’avant de la tablette permet de réaliser des conversations vidéo à partir de la PlayBook. RIM parle de vidéoconférence en haute définition, mais ne donne pas plus de détail sur la compatibilité de ce service avec d’autres, comme Skype, notamment.

Multitâche
Le système logiciel BlackBerry 6 devient ici BlackBerry Tablet, optimisé pour le grand écran. Les nouvelles fonctions sont une gracieuseté de QNX Technologies, une entreprise rachetée l’an dernier par RIM. Détail intéressant, la capacité multitâche de ce système, qui permet de passer d’une application à une autre à travers un menu surgissant.

Compatibilité Flash
Le nouveau fureteur développé par l’équipe de l’ancienne startup Torch Mobile est exploité à fond sur la tablette, optimisé pour le HTML5, mais tout ce même compatible avec le contenu Flash 10.1, un facteur qui plaira aux amateurs de vidéo en ligne. Le fureteur offre un affichage plein écran avec fenêtres multiples.

Partage de connexion 3G via Bluetooth
La tablette PlayBook accède à Internet via WiFi. S’il n’y a pas de réseau sur place, l’appareil peut se jumeler à un téléphone BlackBerry afin de lui soutirer son accès à un réseau 3G via Bluetooth. Comme ça, un utilisateur peut exploiter plus efficacement un seul et unique forfait de données numériques sans fil.

Processeur à double coeur
Le Torch bat au rythme d’un processeur unique de 600 MHz. Le PlayBook a droit à un processeur à double coeur qui lui permet de réagir plus rapidement, atteignant une cadence de 1 GHz.
Compatibilité BES, optimisée pour les entreprises RIM ne ferait pas une tablette incapable de profiter de son entrée exclusive dans les départements TI des grandes entreprises. C’est donc chose évidente que la tablette PlayBook soit prête à se connecter aux serveurs pour entreprises BlackBerry (BES), et soit munie des mêmes fonctions de sécurité que les téléphones intelligents de même marque.

Les inconnues
Seuls détails pour le moment inconnus, le prix de détail de cet appareil, ainsi que l’autonomie de sa pile, qui joueront certainement un grand rôle dans la popularité de cette nouveauté. On sait que les téléphones BlackBerry profitent souvent de promotions spéciales afin de se tailler une place importante dans le marché, on verra si RIM fera la même chose pour ce nouvel appareil.

Source: rim.com

Share Via : AddThis

29
Sep
10

l’expert stratège mobile en video

Share Via : AddThis

19
Août
10

le nouveau BlackBerry Torch

Research In Motion a officiellement dévoilé son plus récent téléphone intelligent, un appareil muni d’un écran tactile et d’un clavier coulissant qui aura comme mission de rivaliser avec le populaire iPhone d’Apple, mais des analystes ont dit douter que le Torch soit suffisamment innovateur pour séduire les consommateurs.

Présenté aux médias lors d’une conférence de presse à New York, le nouveau BlackBerry sera disponible aux États-Unis, la semaine prochaine, via un abonnement de deux ans offert au prix de 199 $.

Au Canada, Bell, Rogers et Telus ont tous dit avoir l’intention de proposer le Torch à leurs clients. Du groupe, Rogers s’est montré le plus précis quant à ses plans, affirmant qu’un lancement de l’appareil aurait lieu «lors des semaines à venir».

Le téléphone comporte maintes fonctionnalités susceptibles de plaire à ses utilisateurs, qui pourront notamment rester en contact avec les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et MySpace, ou encore taper sur un clavier QWERTY coulissant, préféré par certains au clavier des écrans tactiles.

Le Torch est le premier BlackBerry reposant sur le nouveau système d’exploitation lancé par RIM pour rivaliser avec les autres téléphones intelligents qui peuvent naviguer sur le web, jouer de la musique et des vidéos, et évidemment acheminer des appels.

RIM affirme que le nouveau système d’exploitation peut gérer les fils RSS. La plus récente version de son fureteur permet également la navigation par onglets, ce qui favorise la consultation simultanée de plusieurs sites. Elle est aussi conçue pour formater automatiquement le texte, pour rendre la lecture plus aisée.

Une nouvelle fonctionnalité multimédia permettra aux utilisateurs sans fil d’avoir accès à leur bibliothèque iTunes par Wi-Fi et de télécharger des pièces musicales sur leur BlackBerry.
Enfin, le nouveau système d’exploitation du Torch fonctionnera sur plusieurs autres BlackBerry déjà sur le marché.

Des analystes ont estimé mardi que le nouvel appareil représentait un important pas en avant pour RIM et permettrait à l’entreprise de demeurer concurrentielle sur le marché des téléphones intelligents.

RIM n’a cependant pas été en mesure de devancer Apple et de réellement frapper l’imagination avec son annonce, a affirmé Mark Tauschek, directeur de la recherche chez Info-Tech Research Group.

M. Tauschek s’est demandé si le nouveau BlackBerry était assez bon pour se démarquer des autres appareils auprès de consommateurs fortement sollicités.
«Le temps nous le dira, mais j’ai tendance à croire que non», a-t-il dit.

Share Via : AddThis

17
Août
10

Les ventes de téléphones intelligents ont bondi de 50%

Les ventes mondiales de téléphones portables sophistiqués, dit téléphones intelligents, ont bondi de 50% au deuxième trimestre, emmenées par le succès du système Android conçu par Google, selon une étude publiée jeudi dernier par le cabinet IDC.

Il s’est vendu 63 millions de téléphones multifonctions au deuxième trimestre, contre 41,9 millions au deuxième trimestre 2009, portant le total depuis le début de l’année à 118,3 millions d’appareils (+54%).

Ce sont deux partenaires de Google, le taïwanais HTC et le coréen Samsung, qui ont connu la plus forte croissance, avec des ventes en hausse de respectivement 129% et 173%.

Le PDG de Google, Eric Schmidt, a déclaré jeudi sur la chaîne de télévision CNBC qu’il se vendait désormais plus de 200 000 appareils par jour sous le système d’exploitation Android, conçu par Google, confirmant une croissance spectaculaire. En juin, M. Schmidt avait avancé le chiffre de 160 000.

Le nouveau chiffre représente des ventes d’au moins 18 millions d’appareils sous Android par trimestre, alors qu’Apple a annoncé avoir vendu 8,4 millions d’iPhones au deuxième trimestre.

Le téléphone devient ainsi un secteur crucial pour Google, qui bénéficie de la publicité liée aux recherches sur internet menées sur ces appareils.

IDC a précisé s’attendre à la poursuite de cette croissance «explosive» des téléphones multifonction durant le reste de l’année.

Sur ce segment des téléphones intelligents, le finlandais Nokia garde la place de numéro un qui est la sienne sur l’ensemble du marché des téléphones portables, mais sa part de marché s’est effritée, passant de 40,3% à 38,1%.

Il est suivi par Research in Motion (téléphones BlackBerry), passé de 19,1% à 17,8%. Apple a pour sa part progressé de 12,4% à 13,3%, HTC de 5% à 7,6%, et Samsung de 2,6% à 4,8%.

Share Via : AddThis

29
Juin
10

Adobe lance la version définitive de Flash 10.1 pour les appareils mobiles

Après le lancement de sa version pour ordinateur, Adobe annonce maintenant la disponibilité de son lecteur Flash 10.1 en version définitive. Elle est prête à être installée sur les téléphones intelligents ou des tablettes roulant sous le plus récent système d’exploitation de Google, Android 2.2 (Froyo).

La version 10.1 de Flash a bénéficié d’une réécriture complète, qui ne prend en considération que le contenu affiché. Elle est donc optimisée pour les appareils mobiles et apporte notamment le décodage matériel du H.264.

De plus, Flash 10.1 supporte la capacité multitouche des appareils mobiles, gère l’accéléromètre et l’affichage sur des écrans de taille réduite grâce à son SmartZoom et le mode plein écran.

Adobe précise qu’une version compatible avec les autres systèmes d’exploitation mobiles (Windows Phone 7, WebOS de Palm/HP, BlackBerry OS, LiMo Platform, MeeGo et Symbian OS – l’iOS d’Apple est évidemment exclu) sera rendue disponible au cours des prochains mois. Néanmoins, les téléphones ou les tablettes sur lesquels Flash 10.1 sera installé devront être assez puissants pour gérer correctement ce module d’extension.

La version définitive de Flash 10.1 est disponible par l’intermédiaire de l’Android Market et est destinée uniquement aux terminaux sélectionnés par Adobe. Les modèles plus anciens de téléphones ont été exclus, dans le but d’éviter des problèmes de performances de Flash.

Parmi les téléphones compatibles avec Flash 10.1 se retrouvent: le Nexus One de Google, la tablette Streak de Dell, les HTC Desire et Incredible, le Milestone (Droid) de Motorola et le Samsung Galaxy S.

Certains modèles de netbook, de smartbook et autres appareils connectés à Internet pourront aussi tirer profit de Flash 10.1.

Source : Aude Boivin Filion

Share Via : AddThis

17
Juin
10

RIM préparerait un téléphone Blackberry à écran tactile et une tablette

La Canadienne Research In Motion tenterait de rivaliser avec l’iPhone et l’iPad d’Apple en concevant un téléphone intelligent à écran tactile muni d’un clavier physique coulissant ainsi qu’une tablette, rapporte le Wall Street Journal.

Les sources du quotidien américain précisent que le nouveau téléphone intelligent de RIM roulerait sur une version inédite du système d’exploitation de Blackberry (le Blackberry OS 6.0), qui embarquerait un nouveau navigateur basé sur le moteur de rendu HTML Webkit. Ce dernier, qui facilite la gestion des favoris et des onglets, est déjà intégré aux navigateurs Chrome de Google (sur les téléphones Android) et Safari d’Apple (sur l’iPhone).

Le nouveau système d’exploitation de RIM permettrait aux utilisateurs, par exemple, d’agrandir des images ou de faire défiler les pages à l’aide de leurs doigts comme sur un iPhone, indiquent les sources du Wall Street Journal. Les usagers pourront disposer d’un clavier virtuel, lorsqu’ils orientent le téléphone en mode paysage. Pour l’instant, le seul téléphone intelligent à écran tactile proposé par RIM est le Blackberry Storm.

Le téléphone intelligent de RIM intègrerait aussi une barre de recherche par mots-clés. Elle permettrait à l’utilisateur de fouiller de fond en comble dans l’ensemble des données enregistrées dans l’appareil et même parmi les données conservées en ligne sur Facebook ou Twitter, notamment. Le nouveau Blackberry devrait être doté d’une mémoire internet de 4 Go et d’un appareil photo de 5 mégapixels.
La boutique en ligne de RIM revendique 7 000 applications, par comparaison aux 225 000 de l’App Store d’Apple.

Une tablette RIM commercialisée d’ici la fin de l’année?
Le projet de tablette de Research In Motion n’en serait qu’à un stade précoce de développement. Elle se connecterait aux réseaux de téléphonie mobile par l’intermédiaire d’un Blackberry. Selon les sources du quotidien américain, la tablette canadienne pourrait se retrouver dans les magasins d’ici la fin de l’année.

Source : Aude Boivin Filion

Share Via : AddThis

14
Juin
10

Brevet: Motorola fait la paix avec RIM

Research in Motion et Motorola ont finalement conclu une entente de partage de licences. Les deux fabricants de téléphones intelligents mettent ainsi un terme à l’amiable à leur litige vieux de trois ans.

Motorola avait déposé plainte pour violation de brevets et fixation de droits d’exploitation «excessifs» contre RIM en février 2008 et avait saisi la Federal Trade Commission en janvier dernier pour les mêmes motifs. L’entreprise américaine reprochait à la canadienne d’utiliser ses technologies sans permis depuis l’expiration d’un précédent accord de licence en 2007.

RIM a finalement consenti à un versement initial et au paiement de droits d’auteurs à Motorola. En échange, les deux sociétés bénéficieront d’un accord à long terme de partage de licences de propriété intellectuelle et vont se transférer mutuellement certains brevets.

Cette poursuite s’est jouée alors même que RIM imposait sa domination sur le marché des téléphones intelligents aux dépens de Motorola. L’équipementier américain a en effet enregistré une lourde perte en 2009, tandis que les coffres de son concurrent canadien ont gonflé considérablement.

Pour tenter de redresser la barre, Motorola mise cette année sur la popularité d’Android. Ce virage n’a néanmoins pas encore porté fruit puisque la société a essuyé une perte opérationnelle de 192 millions de dollars américains au premier trimestre 2010 tandis que le chiffre d’affaires de RIM a progressé de 18%.

Source : Anne-Caroline Desplanques

Share Via : AddThis




Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 724 autres abonnés

Follow Us

                   

Didjet : Calendar

août 2020
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31