23
Nov
10

10 M$ aux développeurs canadiens d’applications mobiles

La guerre du sans-fil se joue désormais du côté des applications mobiles, et surtout, de leurs créateurs. Nokia Canada a profité du lancement officiel de son nouvel appareil intelligent, le N8, pour rappeler l’existence d’un programme d’aide de 10 millions de dollars afin de stimuler la création d’applications pour le système Symbian et son Ovi Store.

Cette somme est offerte dans le cadre d’un programme appelé «Calling All Innovators», afin d’inciter les développeurs à créer des applications à la fois pour Symbian, le plus important système mobile au monde en terme de pénétration de marché, et MeeGo, un système plus évolué développé conjointement avec Intel et, plus récemment, AMD, deux fabricants de puces informatiques.

Déjà, Nokia Canada se targue d’avoir pris contact avec quelque 400 développeurs à Toronto et à Vancouver. Leurs homologues montréalais n’ont pas encore été approchés, mais ça ne saurait tarder, assure Richard White, président de Nokia Canada. «Notre filiale Oz Communications [acquise par Nokia l’an dernier] nous confère une bonne présence à Montréal, qui devrait faciliter notre approche.»

Peu présente en Amérique du Nord, Nokia est la plus importante marque de téléphones sans fil au monde. Le fabricant finlandais vante sa présence écrasante en Europe et en Asie comme marché potentiel pour de nouvelles applications.

Histoire de quantifier ce marché potentiel, Nokia promet que 50 millions de téléphones Symbian seront compatibles avec les applications de son Ovi Store d’ici la fin 2011. Pour les développeurs, la formule est déjà connue : Nokia se réserve 30 % des revenus tirés de la vente de ces petits logiciels mobiles, laissant entre 60 et 70 % pourcents à leurs créateurs, la marge restante servant à couvrir certains frais de facturation, le cas échéant.

Lancement en douce du N8
En vente chez Rogers depuis près de deux semaines, le N8 incarne en quelque sorte le changement pour Nokia, le polyvalent téléphone étant animé par la nouvelle génération du système Symbian, que Nokia a acquis en totalité l’an dernier. Système ouvert, Symbian se distingue des systèmes rivaux d’Apple, de Google, de Microsoft et de Research in Motion de quelques façons très originales.

D’abord, Nokia éliminera du nom de son système le numéro de version. Désormais, tous les appareils Symbian de Nokia ne seront essentiellement que cela : des appareils Symbian. Les éventueles mises à jour seront faites via la connexion cellulaire, de façon discrète, mais ne seront pas numérotées, comme on le voit partout ailleurs.

Aussi, l’Ovi Store, la boutique d’applications mobiles livrée sur Symbian, offre deux façons de payer pour ses achats : la première est de lui confier son numéro de carte de crédit. La seconde consiste à transmettre le montant de la transaction à son fournisseur de services sans fil afin qu’il l’ajoute à sa facture mensuelle.

Du côté matériel, le N8 se démarque notamment grâce à une caméra numérique d’une résolution très élevée, à 12 mégapixels. Son prix de détail inférieur à celui de ses principaux concurrents est un autre atout pour le nouveau venu finlandais.

Share Via : AddThis

Publicités

0 Responses to “10 M$ aux développeurs canadiens d’applications mobiles”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 724 autres abonnés

Follow Us

                   

Didjet : Calendar

novembre 2010
L M M J V S D
« Oct   Déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Didjet : Tweets

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.


%d blogueurs aiment cette page :