Archive pour octobre 2010

29
Oct
10

Applications mobiles: encore beaucoup de chemin à faire

Même si tous les grands fabricants de téléphones semblent n’en avoir que pour les applications téléchargeables sur leurs appareils, les consommateurs qui les utilisent sont encore peu nombreux, révèle une étude de l’institut américain Pew Internet Project.

Selon cette étude, qui cible les utilisateurs américains de téléphones cellulaires, quelque 35% d’entre eux sont propriétaires d’un appareil pouvant accueillir des applications, ces petits logiciels pouvant effectuer une tâche spécifique. En revanche, seulement 24% d’entre eux disent utiliser ces applications. Un autre 11%, composé essentiellement de gens plus âgés, ne sait même pas qu’il y a de telles applications sur leur appareil mobile.

«Il semble évident que nous sommes à un stade encore très précoce d’adoption, quand on réalise que plusieurs propriétaires de téléphones cellulaires ne savent tout simplement pas ce que leur appareil est capable d’accomplir», explique Kristen Purcell, directrice associée de la recherche au Pew Internet Project. «Le marché des applications semble tout simplement dépasser une majorité des adultes possédant un sans fil.»

Un marché émergent
Il existe déjà plusieurs dizaines de milliers d’applications téléchargeables sur des téléphones intelligents comme les iPhone, BlackBerry et autres appareils Android, mais les consommateurs qui les téléchargent représentent encore une minorité d’Américains. 29% des répondants à l’étude du Pew Internet Project admettent en avoir téléchargé au moins une, alors que seulement 13% en ont déjà acheté une.

C’est loin d’être une déception, estiment les chercheurs, car le marché des applications mobiles est tout naissant, et connait un taux de croissance prononcé. «C’est un bel exemple d’adoption d’une nouvelle technologie, si vous considérez que le marché des applications n’existait tout simplement pas il y a deux ans, constate Roger Entner, directeur de la recherche chez Nielsen et coauteur de l’étude. Aujourd’hui, tous les types d’applications mobiles sont de plus en plus en demande auprès des consommateurs de tous les groupes d’âge.»

Share Via : AddThis

Publicités
29
Oct
10

Apple autorise l’utilisation de Flash dans le développement d’applications

Apple a annoncé qu’elle avait révisé les conditions de développement d’applications iOS pour son App Store. Les développeurs pourront utiliser Flash d’Adobe pour concevoir leurs applications et l’entreprise américaine dévoilera au grand jour les règles d’approbation des applications qui lui sont soumises.

D’après le communiqué d’Apple, les restrictions appliquées au développement d’applications iOS seront assouplies, afin de donner davantage de liberté aux développeurs. Cette annonce implique que ces derniers pourront utiliser des logiciels tiers pour développer des applications tant pour l’App Store d’Apple que pour des concurrents tels qu’Android de Google ou Blackberry OS.

Cette permission est accordée, «tant que les applications qui en résultent ne téléchargent pas de code extérieur. Ceci devrait donner aux développeurs la flexibilité dont ils ont besoin, tout en préservant le niveau de sécurité que nous jugeons adéquat», explique Apple.

Le logiciel Flash d’Adobe pourra donc être utilisé pour développer des applications, sans être pour autant utilisable par le navigateur de l’iPhone ou de l’iPad pour afficher des vidéos. L’année dernière, Apple avait remis en question la stabilité et la sécurité de la technologie d’Adobe, en prétendant notamment qu’elle était aussi dépassée que la disquette.

De plus, Apple révèlera aux développeurs les critères d’approbation de leurs applications iOS, dans le but qu’ils comprennent mieux le processus de validation et les raisons des refus (violence, pornographie, applications trop énergivores, etc.). «Nous rejetterons les applications dont nous pensons que le contenu ou le comportement dépasse les limites», indique Apple dans son communiqué, mais sans préciser la nature de ces limites.

L’App Store d’Apple propose plus de 250 000 applications gratuites et payantes et revendique plus de 6,5 milliards de téléchargements

Share Via : AddThis

28
Oct
10

Nokia présente sa «riposte» à Apple et Google

Le fabricant de téléphones cellulaires Nokia a présenté à Londres trois nouveaux téléphones intelligents.

L’entreprise finlandaise est le plus important fabricant de téléphones intelligents au monde, mais son rang est menacé par les Apple, Google et Research in Motion.

«Aujourd’hui, notre riposte pour le leadership dans le domaine des téléphones intelligents passe à la haute vitesse», a déclaré Niklas Savander, un dirigeant de Nokia. Il a rappelé que lors du dernier trimestre, plus de gens ont «acheté de téléphones intelligents Nokia que d’appareils Apple et Android combinés».

Selon la firme Comscore, les parts de marché de Nokia ont diminué de plus de 14% depuis juillet 2009.

La «riposte» de Nokia prend la forme de deux nouveaux appareils, le E7 et le C7, et d’une version améliorée du C6.

Tous trois fonctionnent sous le système d’exploitation Symbian. Le E7, avec son clavier querty, est destiné à une clientèle d’affaires, tandis que les C6 et C7 disposent d’un écran tactile et sont davantage destinés à un grand public.

Share Via : AddThis

28
Oct
10

La télé sur votre cellulaire sans frais de données supplémentaires

Nokia a trouvé une solution pour convertir votre mobile en télé portable, avec des programmes en direct, et sans enfler la facture avec la consommation de données.

Le Nokia Mobile TV Headset s’adresse aux personnes qui sont accros au petit écran en les connectant en permanence à la télé en direct, où qu’ils soient, du moment qu’ils parviennent à se connecter à un réseau de radiodiffusion vidéonumérique sur combiné (DVB-H).

«Regarder des vidéos sur ses appareils mobiles est devenu une pratique assez répandue, de nos jours. Ce qui est moins courant, c’est de voir des gens en train de regarder la télé en direct. Les gens s’inquiètent toujours du prix des données, et la connexion WiFi ou 3G instable reste un problème dans de nombreux endroits. Ce dont vous avez vraiment besoin, c’est un récepteur télé pour votre appareil mobile. Et vous avez de la chance, parce que Nokia vient d’en sortir un: c’est le premier module d’extension de ce type», se vante Nokia dans son blogue.

Si Nokia assure la promotion de son nouveau gadget, la marque ajoute que «la couverture du DVB-H reste incomplète dans de nombreux pays».

Les gens qui vivent aux Pays-Bas, en Russie, à New Dehli ou à Helsinki devraient pouvoir en profiter sans problèmes de couverture. Ceux qui vivent ailleurs doivent vérifier la couverture auprès de leur fournisseur local, conseille Nokia.

Selon un rapport du 9 septembre sur la télé pour mobile du cabinet d’études de marché In-Stat, les abonnements à la télévision sur téléphone portable devraient générer plus de 15 millions de dollars de revenus d’ici 2014.

Le Nokia Mobile TV Headset est compatible avec le N8, qui va sortir bientôt, ainsi qu’avec les Symbian^3 dotés de l’USB-On-The-Go (qui permet de brancher des périphériques entre eux sans passer par un ordinateur).

Le Nokia Mobile TV Headset sera disponible au quatrième trimestre 2010, pour 40? (environ 53 dollars canadiens)

Share Via : AddThis

28
Oct
10

Insolite: Un étui pour iPhone… et un décapsuleur de bouteilles de bière!

L’entreprise californienne Lightbulb Moments a inventé l’étui rigide iPhone avec décapsuleur intégré, mieux connu sous le nom «iBottleOpener».

La dite société se spécialise dans la conception d’accessoires de qualité, amusants et fonctionnels, dédiés aux téléphones intelligents.

L’étui, d’une grande rigidité, protège efficacement le téléphone de l’usager tout en permettant à se dernier d’ouvrir une bouteille sans avoir à cesser la communication téléphonique pour autant.

Disponible par l’entremise du site du fabricant http://www.iBottleOpener.com, le produit se vend 19,95$ US auquel s’ajoute des frais de port et de manutention de 6,95$ US pour livraison au Canada.

Pour l’instant, le produit s’adapte aux iPhone 3G et 3GS et une nouvelle version devrait voir le jour pour le iPhone 4.

Share Via : AddThis

27
Oct
10

Android pourrait rattraper Symbian

Le système Android de Google pour les téléphones cellulaires pourrait faire presque jeu égal avec Symbian (Nokia) en 2014, surpassant de loin Research in Motion (Blackberry) qui poursuivrait son déclin, selon une étude du cabinet Gartner.

Cette projection sur quatre ans table également sur un reflux du système Apple, qui culminerait à 17,1% de part de marché en 2011, et un échec de Microsoft pour s’imposer avec le nouveau système Windows Phone.

Gartner prédit qu’Android, lancé fin 2008, s’imposera au deuxième rang des systèmes d’exploitation pour téléphones portables dès cette année, avec une part de marché qui bondirait à 17,7%, contre seulement 3,9% en 2009. Cette part de marché atteindrait 22,2% en 2011 et 29,6% en 2014, talonnant alors Symbian.

Le système de Nokia, que le nouveau directeur général Stephen Elop, recruté vendredi chez Microsoft, sera chargé de relancer, poursuivrait parallèlement son déclin, passant de 46,9% en 2009 à 40,1% cette année, puis 34,2% en 2011 et 30,2% en 2014.

Le canadien RIM, pionnier des téléphones multifonctions, poursuivrait également son déclin, avec 19,9% en 2009, 17,5% cette année, 15% en 2011 et 11,7% en 2014.

Le numéro trois de l’an dernier, Apple, progresserait de 14,4% en 2009 à 15,4% cette année puis 17,1% en 2011, avant de retomber à 14,9% en 2014.

Enfin Microsoft, qui tente de se relancer sur ce segment, échouerait à s’imposer: après avoir reculé de 8,7% à 4,7% entre 2009 et 2010, il ne remonterait qu’à 5,2% en 2011 avant de rechuter à 3,9% en 2014.

«Nous pensons que les parts de marché des systèmes d’exploitation va se cristalliser autour de certains fournisseurs clés qui sont le mieux soutenus par les opérateurs et les développeurs, et bénéficient d’une forte image de marque auprès des clients, consommateurs et professionnels», a résumé l’analyste de Gartner Roberta Cozza, en tablant encore sur une «forte croissance» des téléphones multifonctions au deuxième semestre 2010 et en 2011.

Share Via : AddThis

22
Oct
10

les dépenses en publicité mobile franchiront la barre du milliard $US en 2011‏

Les dépenses en publicité mobile aux États-Unis connaîtront la plus grosse progression (+79%) cette année, passant de 416 millions $US en 2009 à 743 millions $US en 2010, selon une récente étude d’eMarketer.

C’est seulement en 2011 que les dépenses par les entreprises américaines en publicité mobile atteindront le chiffre symbolique
d’1 milliard $US. La firme d’analyse eMarketer anticipe que la croissance des dépenses publicitaires ne sera plus que de 48% l’année prochaine et de 36% en 2012.

Le réseau publicitaire d’Apple, iAd, lancé en juillet serait en partie responsable du boom de cette année. eMarketer souligne toutefois que Google et AdMob, acquis il y a près d’un an, viendront soutenir la future croissance.

Le format publicitaire le plus utilisé sur les mobiles américains en 2010 est encore le message texte (44%), suivi par l’affichage (22%), la recherche par mot-clé (20%) et la vidéo (3%). Le message texte devrait rester le format le plus populaire jusqu’en 2011 mais sa part devrait se réduire peu à peu au profit des autres formats. eMarketer projette qu’en 2014, l’affichage, la recherche et la vidéo compteront respectivement pour 35%, 34% et 8%.

Source: Marie-Noëlle Reyntjens

Share Via : AddThis




Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 724 autres abonnés

Follow Us

                   

Didjet : Calendar

octobre 2010
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Didjet : Tweets

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Publicités